2 pièges à éviter pour le créateur d’entreprises
Créateur d'entreprise, vous devez éviter 2 pièges à la création.

Le jeune créateur d’entreprise est rapidement confronté à 2 pièges qu’il faut éviter sous peine de fermeture anticipée.

Pièges de début d'activité de l'entrepreneur

5 étapes du développement pour le créateur d’entreprise

Je commence par découvrir mes clients. Ce sont les premiers contacts qui vont mener à la validation de l’offre par les clients. Si l’offre répond a un besoin, la création de nouveau client doit suivre. C’est alors que le développement de l’offre permet la croissance. Il ne me reste plus qu’a vendre de nouveau en travaillant la fidélisation.

4 Phases dans la création d’entreprise

L’amorçage, qui peut prendre de quelques semaines a plusieurs mois en fonction de l’activité doit déboucher vers la phase d’engagement. C’est ici que le premier piège arrive. Si je n’ai pas bien géré mon énergie, la fatigue et la lassitude peuvent me mener vers l’abandon. C’est la « défaillance par lassitude ».

Si je gère bien mon énergie et ma fatigue, la phase d’engagement doit correspondre à la création de nouveaux client. C’est là que le second piège se présente. Trop heureux d’avoir enfin des clients, je ne cesse de produire. Mais a trop produire, j’en oublie de prospecter et de développer. Dés lors, c’est la défaillance par « hystérie productive ».

Conclusion

En tant que créateur d’entreprise, je dois gérer mon énergie, pour ne pas m’épuiser et abandonner par lassitude. Quand  mon activité crée de nouveaux clients, c’est de ne pas prendre de distance et oublier de regarder devant soit qui mène à l’hystérie productive.

Gérer son énergie et toujours penser a garder du temps pour développer. Ce sont les 2 pièges à éviter pour le créateur d’entreprises.

#cmorel #Entreprise #Developpement

< qui est mon client > < Business Model Canvas >

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu

[wp-svg-icons icon= »equalizer » wrap= »i »] J’améliore les performances

L’amélioration de la performance passe par la réduction des dysfonctionnements avant la recherche d’améliorations.

  • Analyse des besoins,
  • Planification des priorités,
  • Mise en place d’actions correctives des dysfonctionnements,
  • Définition des outils de gestion du workflow et mise en place,
  • Recherche d’outils d’amélioration de la production,
  • Formation du personnel,
  • Étude des écarts,
  • Actions correctives.

[wp-svg-icons icon= »coin » wrap= »i »] J’optimise les coûts

Avant de se concentrer sur les dépenses, faites-vous bien rentrer toutes vos factures clients ?

  • Analyse des besoins,
  • Recherche des écarts,
  • Définition des priorités,
  • Création d’un process,
  • Mise en place des outils,
  • Recherche de partenaires pour une éventuelle externalisation,
  • Formation du personnel,
  • Étude des écarts,
  • Actions correctives.

[wp-svg-icons icon= »mobile-2″ wrap= »i »] Je passe à l’ère du numérique

97% des clients effectuent une recherche sur l’Internet avant d’effectuer un achat.

[wp-svg-icons icon= »stats » wrap= »i »] Je développe mon activité

Je développe mon chiffre d’affaires par des actions simples et pragmatiques orientées Client.

[ninja_form id=1]

%d blogueurs aiment cette page :